Où en est-on du télétravail pour les fonctionnaires ?

  • Le 23/02/2021

Le télétravail est la règle dans toutes les administrations dont les missions le rendent possible, a rappelé mercredi 3 février 2021 la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Amélie de Montchalin, à l’issue d’une visite des services de la Préfecture de Paris et d’Île-de-France.

Il faut « faire le maximum pour éviter un confinement, le télétravail est une arme puissante et efficace, c’est un effort individuel et collectif dans les administrations centrales et locales, comme dans les entreprises privées, pour éviter un brassage et une contagion », a déclaré la ministre lors d’une conférence de presse en ligne sur son compte Twitter.

« La semaine passée, 42 % des agents hors enseignants et police ont télétravaillé au moins un jour dans la semaine. C’est un progrès mais nous devons aller plus loin », a-t-elle ajouté.

Le télétravail « reste la règle lorsque les missions le permettent » mais, comme pour le privé, « les agents qui en éprouvent le besoin peuvent revenir un jour par semaine sur site à leur demande », a précisé la ministre.

Mme de Montchalin a annoncé un « durcissement des règles encadrant les réunions » : elles sont désormais « proscrites en présentiel ». Si elles doivent être maintenues « pour raison impérieuse », elles doivent être « limitées à 6 participants maximum ».

Elle poursuivra à distance ses réunions tous les 15 jours avec les organisations syndicales sur la crise sanitaire et le télétravail en particulier. La situation de la fonction publique sera également abordée lors d’un point hebdomadaire avec les autres ministres du gouvernement et le Premier ministre, a-t-elle assuré.

En termes d’équipement, Mme de Montchalin se fixe « deux échéances claires : 100 % des agents de l’État dont les fonctions permettent le télétravail doivent être équipés d’un ordinateur portable avec accès à distance d’ici le 1er juillet 2021, et 100 % des agents de l’État devront être en mesure d’accéder à leur messagerie électronique, depuis leur domicile, d’ici le 31 mars 2021 ».

Une commande interministérielle de « 50 000 ordinateurs » portables a été effectuée fin 2020 afin de constituer « un stock stratégique » et « les livraisons sont en cours », a encore indiqué la ministre.

Le ministère a estimé qu’environ 50 % des agents de la fonction publique d’État (2,4 millions d’agents), hors police, gendarmerie, enseignants, et certains personnels hospitaliers, pouvaient être concernés par le télétravail.

Circulaire du 1er Ministre en date du 5 février 2021 à lire ici.

Lire l'article ici.

télétravail